Mamans Paradis Paradis

Quelle position pour allaiter votre bébé ? Voici les 11 meilleures positions

Quelle position pour allaiter

Vous devrez peut-être essayer plusieurs positions d’allaitement avant de trouver celle qui vous convient le mieux, à vous et à votre bébé. Consultez notre galerie de photos pour vous inspirer

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de tenir et de nourrir votre bébé, et chaque maman et chaque bébé trouveront leur propre position préférée pour s’alimenter. L’important, c’est que vous vous sentiez tous les deux à l’aise.1,2 Il peut être utile de connaître quelques positions et techniques d’allaitement différentes, car la vie nous oblige souvent à être polyvalents, surtout lorsque votre bébé grandit et que vous commencez à sortir davantage.

Découvrez 11 positions d’allaitement différentes et trouvez ce qui est le mieux pour vous et votre bébé :

  • Allaitement en position couchée ou inclinée
  • Tenue en berceau
  • Tenue en berceau croisé
  • Prise du ballon de rugby
  • Position couchée sur le côté
  • Allaitement en position allongée après une césarienne
  • Allaitement en position verticale ou en position du koala
  • Allaitement en suspension
  • Allaitement en écharpe
  • Tenue du double ballon de rugby
  • Position d’allaitement en main de danseuse

Quelle que soit la position d’allaitement que vous choisissez, n’oubliez pas :

Rassemblez tout ce dont vous avez besoin, comme une boisson, un en-cas, votre téléphone portable, la télécommande de la télévision, un livre ou un magazine, avant de commencer à allaiter. Et n’oubliez pas de faire pipi d’abord – vous risquez de ne pas pouvoir vous relever avant un certain temps !
Assurez-vous que votre bébé est bien installé. Quelle que soit la position dans laquelle vous vous trouvez, votre bébé doit être stable et soutenu, et sa tête, son cou et sa colonne vertébrale ne doivent pas être tordus.
Veillez également à ce que vous vous sentiez détendue et à l’aise. Utilisez des coussins, des oreillers ou des serviettes roulées pour soutenir votre dos ou vos bras si nécessaire.
Vérifiez que votre bébé prend bien le sein. Une bonne prise du sein est essentielle pour un allaitement confortable.
Si votre bébé a du mal à prendre le sein ou si l’allaitement vous fait souffrir, demandez l’aide d’un consultant en lactation ou d’un spécialiste de l’allaitement. Ils pourront également vous montrer comment soutenir votre bébé pour vous aider à vous nourrir plus confortablement.

1 : Allaitement en position couchée ou inclinée

Allaitement en position couchée ou inclinée

La position d’allaitement couchée, également connue sous le nom de nurturance biologique, est souvent la première que les mamans essaient. Si votre bébé est placé sur votre poitrine ou votre ventre dès sa naissance, il se dirigera instinctivement vers l’un de vos seins et tentera de s’y accrocher. Le contact peau à peau stimule ses instincts alimentaires, tandis que la gravité l’aide à bien prendre le sein et le maintient en place.

Cependant, l’allaitement décontracté n’est pas réservé aux nouveaux-nés – il convient aux bébés de tout âge. Il peut être particulièrement utile si votre bébé a du mal à prendre le sein dans d’autres positions, s’il n’aime pas que l’on touche sa tête pendant qu’il se nourrit, si vous avez une tendance à forcer le passage ou si vos seins sont volumineux, comme l’a découvert Isabel, une maman britannique : “La combinaison de mes gros seins et d’un petit bébé de 2,7 kg a rendu le positionnement difficile au début. Il m’a fallu quelques semaines pour me rendre compte qu’il n’y avait aucune position dans laquelle je “devais” me trouver. Finalement, j’ai surtout allaité en position allongée, avec mon bébé en équilibre sur moi.”

Vous serez probablement plus à l’aise si vous vous inclinez doucement plutôt que de vous coucher à plat sur le dos. Utilisez des coussins ou des oreillers pour être soutenue et pouvoir voir votre bébé.

2 : Position allaitement : Tenue en berceau

Position allaitement : Tenue en berceau

C’est la position d’allaitement classique que la plupart d’entre nous imaginent quand nous pensons à l’allaitement. Vous êtes assise en position verticale, votre bébé étant placé sur le côté, sa tête et son cou reposant sur votre avant-bras et son corps contre votre ventre, dans une position ventre contre maman. Bien qu’il s’agisse d’une position très populaire, elle n’est pas toujours facile avec un nouveau-né car elle ne lui offre pas autant de soutien que d’autres positions. Un oreiller ou un coussin derrière vous et un coussin d’allaitement placé sur vos genoux pour soutenir votre bébé ou vos bras peuvent vous offrir un meilleur soutien et éviter de solliciter votre dos ou vos épaules. Si vous utilisez un coussin d’allaitement, veillez à ce qu’il ne soulève pas votre bébé trop haut. Vos seins doivent rester à leur hauteur naturelle de repos pour éviter les mamelons douloureux et une prise du sein difficile.

“J’ai utilisé le berceau parce que ça marchait ! Je me sentais à l’aise et j’aimais m’asseoir là, juste pour regarder mon bébé”, explique Rachael, mère de deux enfants, en Italie.

3 : Position allaitement Tenue en berceau croisé

Position allaitement Tenue en berceau croisé

Cette position d’allaitement ressemble à celle du berceau, mais vos bras changent de rôle et le corps de votre bébé se trouve le long de votre avant-bras opposé.3 L’objectif est de soutenir votre bébé au niveau du cou et des épaules pour lui permettre d’incliner la tête avant la prise du sein. L’objectif est de soutenir votre bébé au niveau du cou et des épaules pour lui permettre d’incliner la tête avant de prendre le sein. Comme votre bébé est entièrement soutenu par votre bras opposé, vous avez plus de contrôle sur son positionnement et vous pouvez utiliser votre main libre pour modeler votre sein.

Julie, mère de deux enfants, Royaume-Uni, aime la flexibilité de cette position pour l’allaitement : “Je fais normalement le berceau croisé avec mon nouveau-né. Cela me permet d’avoir une main libre pour m’occuper de mon enfant en même temps.”

Les premiers jours, ne tenez pas votre bébé autour de sa tête, car vous risqueriez de pousser son menton sur sa poitrine. Cela peut entraîner une prise du sein peu profonde (votre mamelon touche la base de sa langue plutôt que son palais) et des mamelons douloureux pour vous. Au fur et à mesure que votre bébé grandit, cette technique devient beaucoup plus facile, et vous pouvez reposer la tête de votre bébé dans votre main (comme le montre l’image de notre galerie ci-dessus).

4 : Allaitement position rugby

Position allaitement : Prise du ballon de rugby

Dans cette position prise de rugby pour l’allaitement (également connue sous le nom de “underarm” ou “clutch”), vous êtes assise et votre bébé repose le long de votre avant-bras. Son corps se place le long de votre côté, ses pieds étant dirigés vers le dossier de la chaise ou de tout autre support sur lequel vous êtes assise.3 Il s’agit d’une autre position utile pour l’allaitement précoce, car elle soutient bien votre bébé, tout en vous permettant de le contrôler et de bien voir son visage. Le fait d’être bordé de près le long de votre corps aidera également votre bébé à se sentir en sécurité. Les mères qui ont eu une césarienne, des jumeaux ou un bébé prématuré, ainsi que celles qui ont des seins plus volumineux, peuvent également apprécier cette position d’allaitement .

“Avec ma première fille, j’avais de très gros seins de taille K qui faisaient le double de la taille de sa tête”, se souvient Amy, maman de deux enfants, Australie. “J’ai placé une serviette enroulée sous chaque sein pour aider à les soulever car ils étaient très lourds, et je l’ai nourrie dans une position de ballon de rugby, mais plus droite pour qu’elle ne soit pas submergée par leur taille. Cette position était également bonne car j’avais une plaie de césarienne et je ne pouvais pas la reposer en travers de mon corps.”

5 : Position couchée sur le côté

Position couchée sur le côté

Idéale pour les tétées nocturnes détendues et l’allaitement au lit ou sur le canapé, la position couchée sur le côté peut également être plus confortable que la position assise si vous avez subi une césarienne ou des points de suture. Vous et votre bébé devez être couchés sur le côté, l’un à côté de l’autre, ventre contre ventre.

“J’avais du mal à m’asseoir dans mon lit pendant les innombrables tétées nocturnes, en partie parce que j’avais subi une césarienne, en partie parce que j’étais épuisée”, raconte Francesca, maman d’un enfant, Royaume-Uni. “Puis j’ai découvert que je pouvais nourrir mon bébé en étant allongée sur le côté et me détendre en même temps”.

“Maisie ne pouvait pas s’attacher autrement qu’en position couchée sur le côté à cause de son attachement à la langue. Une consultante en lactation m’a montré comment faire. Il m’a semblé qu’elle pouvait supporter la force de mon flux et mieux tenir dans cette position. Lorsque sa bouche s’est agrandie, elle a pu s’attacher beaucoup mieux dans la position d’allaitement normale“, raconte Sarah, mère de deux enfants, en Australie.

6 : Allaitement en douceur après une césarienne

Allaitement en douceur après une césarienne

Si vous avez subi une césarienne et que vous n’arrivez pas à trouver une position d’allaitement confortable, voici ce qui peut vous aider. En vous allongeant avec le corps de votre bébé en travers de votre épaule, vous pourrez l’allaiter confortablement, sans poids ni pression sur votre plaie. Vous pouvez également essayer la position couchée sur le côté.

7 : Allaitement debout ou position du koala

Allaitement debout ou position du koala

Dans la position verticale, ou position du koala, votre bébé est assis à cheval sur votre cuisse ou sur votre hanche, la colonne vertébrale et la tête droites pendant qu’il se nourrit. Vous pouvez adopter cette position avec un nouveau-né si vous lui donnez beaucoup de soutien, et c’est également un moyen pratique de nourrir un bébé plus âgé qui peut s’asseoir sans aide. La position verticale, ou position du koala pour l’allaitement, est souvent la position d’allaitement la plus confortable pour les bébés qui souffrent de reflux ou d’otites (qui préfèrent souvent être en position verticale), et elle peut également convenir aux bébés qui ont la langue attachée ou un faible tonus musculaire.

“Lorsque mon bébé était plus âgé, j’utilisais souvent la position verticale, car elle était confortable pour nous deux et je pouvais toujours sentir son corps près du mien”, explique Peggy, maman d’un enfant, en Suisse. “C’était également discret lorsque nous donnions le biberon en public”.

8 : Position d’allaitement en suspension

Position d'allaitement en suspension

Dans cette position d’allaitement, votre bébé est couché sur le dos, tandis que vous vous accroupissez au-dessus de lui à quatre pattes et placez votre mamelon dans sa bouche. Certaines mamans affirment que cette position pour allaiter , pratiquée pendant de courtes périodes, est utile si elles souffrent d’affections telles que la mastite et qu’elles ne veulent pas que leurs seins soient écrasés ou touchés ; d’autres prétendent que la gravité aide à déboucher les canaux lactifères obstrués, bien qu’il n’existe pas encore de preuves scientifiques à cet égard. Vous pouvez également donner le sein en suspension lorsque vous êtes assise, à genoux au-dessus de votre bébé sur un lit ou un canapé, ou presque couchée mais appuyée sur vos bras. Il se peut que vous deviez utiliser des coussins et des oreillers pour vous soutenir afin de ne pas vous fatiguer le dos ou les épaules.

“J’ai utilisé la position d’allaitement en suspension à quelques reprises lorsque mes canaux étaient bouchés et que les autres méthodes pour faire sortir les bosses dans mes seins n’avaient pas fonctionné. Cela a semblé m’aider – je pense que la gravité jouait en ma faveur et que l’angle et la position de mon bébé étaient si différents de ceux de nos tétées normales qu’il drainait mon sein différemment”, explique Ellie, mère de deux enfants, Royaume-Uni.

L’allaitement en suspension n’est probablement pas une position d’allaitement que vous souhaitez adopter régulièrement, mais elle peut être utile si vous avez besoin de varier les plaisirs.

“J’ai utilisé une position d’allaitement en suspension lorsque mon bébé avait du mal à prendre le sein”, raconte Lorna, mère de deux enfants, Royaume-Uni. “Ce n’était pas la façon la plus confortable d’allaiter, mais à l’époque, j’étais prête à tout pour qu’il prenne le sein. Ça a marché – et nous l’allaitons toujours huit mois plus tard !”

9 : Position allaitement dans un porte-bébé

Position allaitement dans un porte-bébé

Cela peut demander un peu d’entraînement, mais allaiter votre bébé dans une écharpe de portage ou avec un bandeau peau a peau peut être pratique lorsque vous êtes en déplacement, que vous vous occupez d’enfants plus âgés ou même que vous effectuez des tâches ménagères.

C’est également pratique si votre bébé n’aime pas être couché ou s’il se nourrit fréquemment, comme l’a constaté Lindsay, mère de deux enfants, aux États-Unis : “J’ai souvent utilisé un porte-bébé frontal avec mes deux bébés. Lorsque nous sortions, je nouais un sarong autour de mon cou et le drapais sur le porte-bébé pour qu’il serve de couverture. Ils tétaient comme ça jusqu’à ce qu’ils s’endorment”.

Cette méthode fonctionne généralement mieux si votre bébé est expérimenté en matière d’allaitement et s’il peut tenir sa tête droite tout seul. Vous pouvez allaiter dans toutes sortes de porte-bébés, y compris les écharpes extensibles, les écharpes à anneaux et les porte-bébés frontaux. Quel que soit votre choix, assurez-vous que vous pouvez toujours voir le visage de votre bébé et que son menton n’est pas plaqué contre sa poitrine.

10 : La position du double ballon de rugby

La position du double ballon de rugby

La position du double ballon de rugby (également connue sous le nom de double embrayage) est une excellente position d’allaitement pour les jumeaux, car vous pouvez les nourrir en tandem tout en ayant les mains relativement libres. Vous aurez probablement besoin d’un coussin d’allaitement spécialement conçu pour les jumeaux, surtout les premiers jours. Vous aurez probablement besoin d’un coussin d’allaitement pour jumeaux spécialement conçu pour ce type d’allaitement, surtout les premiers jours. Ce coussin offre un soutien supplémentaire pour mettre les deux bébés en position et minimise la pression sur votre ventre si vous avez subi une césarienne. Vous pouvez également constater que, les mains plus libres, vous pouvez vous occuper d’un bébé sans perturber la tétée de l’autre.

“Lorsque mes jumeaux sont nés, ils étaient minuscules et devaient être nourris toutes les deux heures, jour et nuit. J’ai vite compris que pour faire autre chose que de les nourrir, je devais les nourrir en tandem”, raconte Emma, mère de deux enfants, Royaume-Uni. “J’ai utilisé la position du double ballon de rugby avec un coussin d’allaitement“.

Parmi les autres positions d’allaitement que vous pouvez essayer avec des jumeaux, citons deux berceaux croisés l’un par rapport à l’autre, un jumeau dans une position de ballon de rugby et l’autre dans une position de berceau, ainsi que les positions d’allaitement double couché ou double debout.

11 : Position d’allaitement avec les mains d’une danseuse

Position d'allaitement avec les mains d'une danseuse

Si votre bébé a du mal à rester accroché ou a un faible tonus musculaire – peut-être parce qu’il est né prématurément, qu’il est atteint du syndrome de Down, ou qu’il souffre d’une maladie ou d’un handicap – essayez cette position d’allaitement pour soutenir à la fois sa tête et votre sein. Commencez par placer votre main sous votre sein, les doigts d’un côté et le pouce de l’autre. Placez ensuite votre main vers l’avant de façon à ce que le pouce et l’index forment un ” U ” juste devant le sein. Vos trois autres doigts doivent continuer à soutenir le sein en dessous. Pendant la tétée, posez la mâchoire de votre bébé sur votre pouce et votre index, son menton au bas du “U”, votre pouce tenant doucement une de ses joues et votre index l’autre. Cette position permet à votre bébé d’être bien soutenu et à vous de contrôler sa position, tout en ayant une bonne vue sur sa prise du sein.

Quelles positions allaitement anti reflux ?

Mon fils avait la gorge du diable quand il était bébé – aussi connu sous le nom de reflux acide. Le sien était si mauvais qu’il donnait l’impression de chercher de l’air. Les médecins étaient déconcertés par sa gravité, d’autant plus qu’il était exclusivement nourri au sein. Nous avons lutté pendant des mois, et ce n’est que lorsque j’ai appris comment le tenir pendant et après l’allaitement qu’il a commencé à s’améliorer. Certaines positions d’allaitement pour les bébés souffrant de reflux peuvent faire toute la différence pour leur confort.

Mais le fait est que les positions d’allaitement – en particulier les positions d’allaitement pour les bébés souffrant de reflux – sont presque aussi importantes pour la mère que pour le bébé. Si vous ne pouvez pas maintenir cette position, vous ne le ferez pas. Bon nombre de ces positions d’allaitement contre le reflux sont grandement facilitées par l’utilisation d’un solide coussin d’allaitement. Je sais que ces coussins peuvent sembler être un achat frivole lorsque vous vous inscrivez pour votre fête ou que vous flânez dans les magnifiques magasins Target, mais ils vous sauvent la vie.

Heureusement, une fois que vous êtes à l’aise, ces positions d’allaitement pour les bébés souffrant de reflux peuvent vraiment vous aider lorsque vous vous sentez à bout, et croyez-moi, je sais ce que c’est. Les consultants en lactation et les thérapeutes en alimentation ont conçu une myriade de solutions pour ces problèmes, et ils sont plus que désireux de les partager. Cependant, il est important de faire voir votre bébé par un pédiatre pour déterminer si c’est bien le reflux qui est à l’origine de son inconfort et de son agitation avant de faire quoi que ce soit d’autre.

Gardez la tête de votre bébé plus haute que son ventre

Jocelyn Bermudez, consultante en lactation certifiée par l’IBCLC (International Board-Certified Lactation Consultant) et animatrice du podcast sur l’allaitement The Snarky Boob Queens, explique à Romper : “Lorsqu’un bébé souffre de reflux, nous recommandons des positions où la tête du bébé est plus haute que son ventre“. Il peut s’agir d’une position verticale ou d’une position “koala”, dans laquelle la mère tient essentiellement le bébé à la verticale par rapport à son mamelon. (Les porte-bébés de type écharpe peuvent être une aubaine pour cela).

“L’objectif est de travailler avec la gravité pour faciliter la digestion”, explique-t-elle. “De plus, les mères doivent maintenir le bébé en position verticale après les tétées, et faire un rot lorsqu’elles changent de côté et à la fin de la tétée.”

Position allaitement ” La prise du football ” anti reflux gastro-œsophagien (RGO)

Position allaitement " La prise du football " anti reflux gastro-œsophagien (RGO)

Andrea Tran, RN et IBCLC, explique à Romper : “La prise du ballon de football avec le bébé en position assise est l’une des meilleures positions pour le reflux. Cela maintient le bébé dans une position où la gravité aide à garder le lait dans l’estomac.” Il s’agit de tenir le bébé comme un ballon de football, sur le côté, les fesses plus basses que la tête, avec l’aide d’un oreiller.

Position califourchon allaitement

“Une autre bonne position est la position à califourchon, pour la même raison”, dit Tran. La position à califourchon est similaire à celle du koala, avec un peu plus d’assistance pour la tête du bébé.

Garder la tête du bébé au-dessus de son petit corps semble être la méthode universellement acceptée pour éviter le reflux, et c’est logique. Pensez aux moments où vous avez eu des reflux (bonjour le troisième trimestre !) – rester allongée sur le dos après avoir mangé était une torture, non ? Lorsque vous étiez légèrement surélevé ou assis, les choses étaient beaucoup plus confortables. L’astuce pour nourrir votre bébé souffrant de reflux est similaire. Maintenez-le en position verticale, faites-lui faire son rot et gardez-le dans cette position aussi longtemps que nécessaire. Et comme toujours, parlez à votre médecin de l’inconfort de votre enfant.

Meilleure position allaitement anti colique

Il est facile de se sentir frustré et accablé si votre bébé pleure de façon incontrôlée. Ces épisodes de pleurs fréquents sont connus sous le nom de coliques. Heureusement, les bébés souffrant de coliques sont en bonne santé ; ils ont simplement besoin d’un réconfort supplémentaire avant que la colique ne disparaisse. Il y a aussi des choses que vous pouvez faire pour faciliter l’allaitement d’un bébé souffrant de coliques. Par exemple, laissez-le téter à la demande et tenez-le fréquemment dans vos bras, même s’il ne se nourrit pas. Votre bébé sera réconforté par votre présence et le son de votre voix.

Ajustement de vos techniques d’allaitement

position allaitement anti colique

Nourrissez votre bébé avec un seul sein jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de lait. Si votre bébé se retire du sein et commence à s’agiter, ne le faites pas passer à l’autre sein. Au contraire, gardez-le au même sein et comprimez un peu votre sein pour l’encourager à continuer de téter. Plus longtemps votre bébé tètera au même sein, plus il recevra de lait postérieur[1]. Le lait de derrière est le lait que votre bébé reçoit après avoir été nourri pendant quelques minutes. Il est riche en calories et en graisses, et aide donc votre bébé à se sentir rassasié.

Positon anti colique pour allaitement

Passez à l’autre sein s’il a encore faim. Vous devez alterner les seins pour éviter qu’ils ne s’engorgent ou que la production de lait ne diminue. Une fois que votre bébé a complètement fini de se nourrir à un sein, vous pouvez lui proposer l’autre. S’il ne boit que d’un seul sein pendant une séance, commencez la séance suivante avec le sein opposé[2].
Pour vous aider à vous rappeler de quel sein vous avez nourri en dernier, vous pouvez mettre un bracelet ou une attache à cheveux autour du poignet de ce côté. Passez le bracelet ou l’attache à cheveux à votre autre poignet après avoir allaité votre bébé de l’autre côté.

postion d'allaitement confortable anti colique

Essayez plusieurs positions d’allaitement pour voir ce que votre bébé préfère. Si vous avez une montée de lait trop rapide et que le lait sort trop vite ou trop fort pour votre bébé, vous pouvez vous allonger sur le côté et coucher votre bébé parallèlement pour l’allaiter. Votre bébé peut également apprécier que vous soyez allongée sur le dos, le ventre contre vous, car cela peut ralentir l’écoulement du lait dans sa bouche[3].


Si votre bébé est gêné par une montée de lait excessive plutôt que par des coliques, il commencera généralement à téter sans problème, mais commencera à tousser après quelques secondes ou une minute. Votre bébé peut continuer à se débattre pendant l’allaitement parce que le lait sort avec trop de force.
Jouez avec les positions jusqu’à ce que vous sachiez ce que votre bébé aime. Par exemple, votre bébé peut préférer être tenu en travers de votre corps ou plaqué contre votre côté pendant l’allaitement.

anti colique postion d'allaitement

Nourrissez votre bébé dès que vous remarquez ses signaux de faim[4]. Si vous attendez que votre bébé soit affamé, il est déjà agité et sera plus susceptible d’avaler de l’air pendant qu’il se nourrit. Cela peut provoquer des gaz et le mettre mal à l’aise. Au lieu de cela, vous devez donner fréquemment à votre bébé la possibilité de téter afin qu’il ne soit pas irrité.
La plupart des bébés de 1 à 2 mois doivent être allaités 7 à 9 fois par jour. En grandissant, votre bébé commencera à consolider certaines de ces séances d’allaitement, de sorte que vous pourrez passer plusieurs heures entre deux tétées.
Si vous avez attendu que votre bébé ait vraiment faim, il commencera à pleurnicher, à téter, à se tortiller ou à se tortiller.

postion allaitement contre colique

Laissez votre bébé s’alimenter confortablement. Essayez de ne pas programmer les tétées de votre bébé souffrant de coliques, car il se peut qu’il veuille téter simplement pour être près de vous. Ne vous inquiétez pas si vous avez récemment nourri votre bébé et qu’il souhaite à nouveau être allaité. La meilleure chose que vous puissiez faire pour votre bébé, dans ce cas, est de le câliner et de le garder près de vous pour qu’il se sente réconforté.
N’oubliez pas que votre bébé peut être amené à téter beaucoup pour augmenter vos réserves de lait, surtout s’il traverse une poussée de croissance.

Faites fréquemment roter votre bébé pendant et après la tétée. Les bébés souffrant de coliques ont tendance à avaler beaucoup d’air lorsqu’ils s’alimentent, il est donc important de leur faire faire un rot une ou deux fois pendant la tétée, puis une fois qu’ils ont terminé. N’oubliez pas que vous n’avez pas besoin de forcer lorsque vous tapotez le dos de votre bébé. Tapotez plutôt doucement pour libérer l’air emprisonné dans son ventre.
Pour une position de base pour faire un rot, essayez de tenir le ventre de votre bébé contre votre épaule et tapotez-lui le dos. Vous pouvez également l’allonger sur le ventre sur vos jambes, tout en soutenant sa tête et en tapotant son dos.

Avoir un bébé prématuré peut être une expérience difficile pour les parents. Leur petit bébé est séparé d’eux et doit passer du …

La grossesse est une période merveilleuse de la vie, mais elle peut aussi être pleine d’incertitudes, de questionnements et de préoccupations. L’un …

Bienvenue sur mon blog dédié aux parents, où nous discutons des défis que rencontrent les parents au quotidien. Aujourd’hui, nous allons aborder …

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetourner à la boutique

    Allaitement au Top, Prix au Mini

    Jusqu'a 25 % De Réduction

    Nuisette allaitement avec brassière intégrée en dentelle

    Allaitement au Top, Prix au Mini

    Jusqu'a 25 % De Réduction

    Découvrez notre sélection de nuisettes d’allaitement à Petit Prix pour les mamans qui veulent allier confort et style. Des modèles élégants et pratiques pour allaiter bébé en toute discrétion et sans se ruiner